Bigoudis et permanente

Dans les années 80, Aurélie, 13 ans, rêve de se faire une permanente pour s’intégrer dans son nouveau collège. Mais quand ses parents fauchés l’amènent dans une école de coiffure pour économiser de l’argent sur sa coupe, les choses dérapent…